logo Quetelet Progedo Diffusion
project icon

Jeu de données

Enquête nationale sur la santé auprès des élèves scolarisés en classe de CM2 - 2004-2005

Version 1 date : 2014-11-03


  • Identifiants :
    • lil-0900
    • doi:10.13144/lil-0900

  • Thèmes :
    • Santé et protection sociale
    • Éducation et formation

  • Séries : Enquêtes santé en milieu scolaire (ESMS)

  • Couverture géographique :
    • France métropolitaine + DOM

  • Producteurs :
    • DREES
    • DGESCO
    • DEPP
    • DGS

  • Diffuseur :
    • Progedo-Adisp


Sous-titre

Enquête santé en milieu scolaire - 2004-2005

Titre alternatif

ESMS 2004-2005

Couverture géographique

  • France métropolitaine + DOM

Unité géographique

Département par tranche de taille d'unité urbaine (TUU) par indicateur de zone d'éducation prioritaire (ZEP) par indicateur de zone urbaine sensible (ZUS)

Unité d'analyse

Individu

Univers

Enfants scolarisés en classe de CM2, dans les écoles publiques ou privées sous contrat d'association avec l'État.

Type de données

Données d'enquêtes individuelles

Méthodologie

Date de collecte

2004-09 - 2005-07

Organisme responsable de la collecte

Les médecins ou les infirmières de l’éducation nationale ou des municipalités.

Procédure d'échantillonnage

L'échantillonnage à 2 degrés a été conçu par la Direction de la Prospective et de la Performance (DEPP - Éducation nationale). Enfin, les personnels de santé en charge de l'enquête, en accord avec les directeurs d'établissement ayant accepté de participer à l'enquête, ont tiré au sort les élèves à enquêter, au nombre de 6 à 10 selon la taille de l'établissement. Le tirage des établissements a été stratifié selon le rattachement à une zone d'éducation prioritaire (ZEP), avec une surreprésentation des établissements en ZEP afin d'assurer la fiabilité des résultats statistiques pour ces élèves. Ensuite, l'échantillon d'élèves a été équilibré selon l'académie, le secteur de scolarisation (public en ZEP, public hors ZEP, privé) et la taille d'unité urbaine (TUU).

Mode de collecte

La passation du questionnaire a été assurée par le personnel médical dans l'établissement scolaire. La visite médicale a permis d'évaluer la vue, l'ouïe et l'état bucco-dentaire de l'enfant. Contrairement à l'enquête réalisée auprès des élèves de grandes sections de maternelle, les examens de dépistage ont été réalisés pour les besoins de l'enquête. Le carnet de santé a permis de relever les vaccinations. La santé respiratoire et le mode de vie ont été décrits par l'enfant lui-même. Pour le module portant sur le langage, les personnels de santé ont utilisé l'outil établi et étalonné par le laboratoire des sciences cognitives de l'Université de Grenoble intitulé « Repérage Orthographique Collectif » ROC). Seule l'épreuve individuelle portant sur la lecture du texte "Le Roi gourmand" a été proposée à l'enfant. Les questionnaires sont enfin adressés aux médecins et infirmiers conseillers techniques auprès des inspecteurs d'académie.

Type d'instrument de collecte

Questionnaire directif

Traitements

Nettoyage des données

Réalisé par la DREES et l'INVS (pour les vaccinations et les accidents de la vie courante).

Pondération

La non réponse « établissement » a été redressée par calage sur le secteur scolarisation et la taille d'unité urbaine (en 4 tranches). Au sein des établissements répondants, la non réponse « élève » est partiellement corrigée par un deuxième jeu de pondérations. La pondération finale est obtenue par une procédure de calage des données, fondée sur les effectifs réels (exhaustifs) et sur le croisement des variables académie et secteur de scolarisation. Au total, 90 % de la distribution des poids finaux relatifs aux observations « élèves » est comprise dans un rapport de 1 à 2 pour les élèves en ZEP (de 26 à 66) et dans un rapport de 1 à 3 pour les autres (de 72 à 201). Les poids finaux les plus élevés sont ceux relatifs aux enfants scolarisés dans le privé en Ile-de-France et dans les régions alentours.

Notes

Certaines données collectées sur les examens de vision et sur le langage sont fragiles, il convient donc de les utiliser avec prudence. A cause d'un effet de maquettage du questionnaire le port d'appareillage auditif est surestimé. Les analyses sur la couverture vaccinale effectuées par l'InVS sont réalisées sur les enfants pour lesquels le carnet de santé a été présenté.