logo Quetelet Progedo Diffusion
project icon

Jeu de données

Enquête Conditions de travail et Risques psychosociaux - Volet Etablissements - 2016

Version 1 date : 2018-12-19


  • Identifiants :
    • lil-1294
    • doi:10.13144/lil-1294

  • Thème :
    • Travail et emploi

  • Couverture géographique :
    • France métropolitaine
    • Guadeloupe
    • Martinique
    • Guyane
    • La Réunion

  • Producteurs :
    • DARES
    • DREES
    • DGAFP

  • Diffuseur :
    • Progedo-Adisp


Titre alternatif

Enquête CT-RPS - volet Etablissements - 2016

Unité géographique

France entière (hors Mayotte)

Unité d'analyse

Etablissement

Univers

Echantillon aléatoire : ensemble des établissements de 1 salarié ou plus. Echantillon indirect : établissements de 10 salariés ou plus où travaillent les personnes interrogées dans le cadre du volet « Individus » et qui ont indiqué les coordonnées de leur employeur.

Type de données

Données d'enquêtes individuelles

Notes

Le volet « Etablissements » est constitué de deux échantillons : un échantillon aléatoire et un échantillon indirect induit par le volet « Individus ». Du fait des suppléments d'échantillons de salariés de la fonction publique et du secteur hospitalier du volet « Individus », ces salariés sont surreprésentés dans l'échantillon des salariés, et leurs établissements sont donc surreprésentés parmi les établissements de l'échantillon indirect.

Méthodologie

Date de collecte

2016-02-10 - 2017-02-17

Organisme responsable de la collecte

IPSOS-Observer

Procédure d'échantillonnage

Echantillon direct : un échantillon aléatoire de 7 000 établissements représentatifs de l'ensemble de l'économie et employant au moins un salarié ont été tirés dans le répertoire Sirene. Ce tirage est effectué selon un plan de sondage stratifié à un seul degré par secteur d'activité et taille des établissements. Echantillon indirect : 16 952 établissements employeurs de 24 147 salariés interrogés dans le cadre du premier volet, sous réserve qu'ils emploient au moins 10 salariés.

Mode de collecte

Collecte réalisée par voie postale, avec des relances papier et/ou mail et téléphoniques. Un site web sécurisé a également été créé pour laisser la possibilité de répondre sur internet pour les établissements qui le souhaitaient.

Type d'instrument de collecte

Questionnaire papier de 8 pages (une soixantaine de questions) ou CAWI en trois versions selon le secteur d'activité : secteur marchand et associatif, secteur hospitalier (public et privé), fonction publique d'état et territoriale.

Caractéristiques de la collecte

60 minutes en moyenne (57 minutes dans le secteur marchand et associatif, 59 dans la fonction publique et 81 dans le secteur hospitalier). Le répondant est le plus souvent le directeur de l'établissement ou le DRH. La réponse par plusieurs personnes est autorisée.

Traitements

Taux de réponse

Avec 13 433 questionnaires complets (répartis en 1 345 pour le questionnaire Secteur Hospitalier, 3 690 pour le questionnaire Fonction Publique et 8 398 pour le questionnaire Secteur marchand et associatif), le taux de réponse global s'élève à 69,0 % (73,8 % pour SH, 68,4 % pour FP, 68,5 % pour SM).

Actions pour minimiser les pertes

La maximisation du taux de réponse était un objectif central dans la phase de collecte. Deux modes ont été proposés aux établissements (papier, internet). L'envoi des documents papier a eu lieu environ deux semaines après la première phase de contact téléphonique avec une date de réponse attendue à trois semaines environ. Trois relances étaient prévues pour les non-répondants, les deux premières étaient faites par papier ou mail, avec l'envoi d'un questionnaire. En cas de non-réponses à l'issue de ces 2 relances, Ipsos a procédé à une relance téléphonique dès lors qu'un numéro de téléphone était disponible. Les deux relances papier/mail devaient se faire, en cas de non réponse, trois semaines après l'échéance prévue pour la réponse, la dernière relance téléphonique de même. Les délais ont néanmoins été rallongés, le 2ème révélant que les relances étaient un peu trop rapprochées.